le blog de bienêtre.marketing
Boostez vos résultats SEO grâce aux liens hypertextes !

Netlinking : comprendre l’importance des liens hypertextes dans le référencement naturel

Sommaire

Le netlinking, c’est-à-dire le fait d’insérer des liens hypertextes dans un contenu, fait partie des bonnes pratiques de la rédaction web. Également appelée link building, cette stratégie SEO doit être connue et maîtrisée par tout bon rédacteur qui se respecte. Car c’est un fait : elle est indispensable pour optimiser le référencement naturel. En effet, il ne faut espérer aucun bon résultat dans les SERP sans un maillage interne efficace et l’ajout de liens externes faisant autorité. Il faut par ailleurs prendre en compte l’existence des backlinks, des liens qui ne dépendent pas directement de vous mais qui ont une influence certaine sur votre positionnement.

Pour vous aider à booster vos résultats SEO, on vous explique aujourd’hui le grand art du netlinking !

Les liens hypertextes : qu’est-ce que c’est ?

Un lien hypertexte est un élément dans une page web qui permet à un internaute d’être redirigé vers une autre page lorsqu’il clique dessus. Ce peut être un bouton, une image ou une zone de texte. Dans ce dernier cas, on parlera d’hyperlien textuel et c’est là-dessus que nous nous concentrerons aujourd’hui.

Classiquement, ces hyperliens textuels sont en bleu et soulignés. Nous vous conseillons d’ailleurs d’éviter de chercher à faire original en modifiant leur aspect. L’objectif d’un lien est d’être utilisé parce que reconnu de l’internaute. En le faisant apparaître jaune à petits pois, il risque paradoxalement de passer complètement inaperçu !

3 types de liens hypertextes

Dans les liens hypertextes, il faut distinguer 3 types différents :

  • Les liens internes: ce sont ceux qui redirigent vers une autre page du même site web. Leur organisation forme ce que l’on appelle le maillage interne.
  • Les liens externes: ils redirigent vers une page d’un autre site web que le vôtre.
  • Les backlinks, ou liens entrants : ce sont ceux d’autres sites qui redirigent vers votre site web.

La bonne utilisation des 2 premiers types de liens est essentielle pour l’optimisation de la page sur laquelle ils sont placés. Mais attention, il n’y a pas que la page vers laquelle le lien pointe qui est importante. Il y a aussi ce que l’on appelle « l’ancre ».

Lien hypertexte : l’importance de l’ancre

L’ancre d’un lien hypertexte, c’est la partie de la phrase en bleu et soulignée dans le texte, autrement dit la partie visible sur laquelle l’internaute va cliquer.

Une ancre doit être optimisée pour être considérée comme pertinente par les robots d’indexation. Pour se faire, on peut soit y reprendre les mots-clés principaux, soit les cooccurrences des mots-clés qui permettent alors d’élargir le champs sémantique.

Dans tous les cas, ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un lien hypertexte doit relier 2 pages d’un même univers, tant thématique que sémantique. Il doit être comme une invitation à explorer le sujet plus en profondeur. C’est cette logique et cette pertinence dans les connexions que Google jugera. Plus vous respecterez cela dans l’ensemble de vos contenus, tant avec les liens internes qu’avec les liens externes, plus votre site Internet gagnera en autorité.

Netlinking : la bonne utilisation des liens externes

Les liens externes (rappelez-vous, ceux qui redirigent vers une page d’un autre site que le vôtre) ne doivent être utilisés n’importe comment. Il faut par exemple éviter une pratique pourtant courante : l’échange de liens réciproques. En effet, Google n’aime pas vraiment et peut vous pénaliser si vous en abusez. Mais il y a d’autres critères à respecter pour rendre votre netlinking efficace et pérenne :

  • Un lien externe doit rediriger vers une page faisant autorité, c’est-à-dire bien placée dans les SERP et ayant de l’ancienneté.
  • L’ancre doit décrire le contenu de la page vers laquelle le lien renvoie (nous vous le disions plus haut). Pour être plus clair, il convient d’éviter les ancres du genre « pour en savoir plus » ou « cliquez ici ».
  • Évitez de placer un lien externe au tout début de votre contenu. Le risque évident : que l’internaute file tout de suite vers l’autre page de l’autre site sans lire votre contenu.

Netlinking : le cas particulier des backlinks

Idéalement et pour que votre site web gagne en autorité, il faudrait également que d’autres sites utilisent des liens redirigeant vers le vôtre : on parle alors de backlinks, ou de liens entrants. Mais là encore, pas n’importe quels sites, et pas n’importe comment :

  • Préférez avoir des liens entrants provenant de sites faisant déjà autorité.
  • Diversifiez au maximum les sources de vos liens entrants. Si c’est toujours le même site qui pointe vers vous, Google le saura (il sait tout !) et il n’appréciera pas…
  • Évitez d’avoir un afflux de liens entrants sur une période courte. Vous l’avez compris, l’optimisation SEO est une chose qui prend du temps.
  • N’achetez pas vos backlinks ! C’est une pratique qui se fait, mais attention si vous vous faites prendre…

Comment obtenir des liens entrants pour votre site ?

Il convient à tout pris d’éviter les liens dits « artificiels », comme des liens achetés. Il faut à l’inverse privilégier les liens dits « naturels ». Et là, en fait, il n’y a pas de secret : il faut produire régulièrement du contenu de qualité et en faire la promotion correctement.

Cela prend du temps, évidemment, mais c’est là la seule façon de voir des liens naturels se créer, et c’est surtout la stratégie de netlinking recommandée par Google, celle qui améliorera votre référencement naturel durablement.

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Inscrivez-vous à notre newslettter

Pour recevoir nos dernières actualités, l’annonce de nos nouveaux textes et de nombreux conseils pour améliorer votre communication sur Internet.