le blog de bienêtre.marketing
E-commerce : comment optimiser vos fiches produits ?

5 règles à suivre pour une fiche produit qui marche !

Et si vous écoutiez cet article ? Découvrez le podcast Webmarketing bien-être !
Sommaire

Aujourd’hui, un article spécialement dédié aux sites de e-commerce. Car effectivement, le bien-être et la santé, ce ne sont pas que des services. Ce sont aussi des produits. Compléments alimentaires, huiles essentielles, matériel de yoga, outils d’auto-massage ou de relaxation, il y a beaucoup de choses possibles.

Si vous avez un site de e-commerce (ou si vous envisagez d’en créer un), les fiches produits vont devenir votre obsession. Car clairement, la réussite de votre entreprise va dépendre de la qualité de vos descriptifs produits.

C’est quoi une fiche produit « qui marche » ?

Eh bien, ce doit être la définition marketing la plus facile du monde : une fiche produit performante, c’est une fiche produit qui fait vendre !

Mais si l’objectif d’une fiche produit est évident à définir, il est franchement moins facile à atteindre.

Grâce au descriptif produit, un internaute et potentiel client sur votre site de e-commerce doit avoir toutes les informations dont il peut avoir besoin. Il doit obtenir toutes les réponses aux questions qu’il pourrait éventuellement se poser. Et il doit aussi, l’air de rien, être gentiment influencé dans le sens de l’achat.

Par ailleurs, et ne perdez jamais ce point de vue : la fiche produit ne sert pas qu’à vendre. Elle permet aussi le référencement de vos produits sur Internet. Il sera donc, là encore et comme pour absolument tous les contenus présents sur le web, question d’optimisation SEO.

Nos 5 conseils de rédaction pour une fiche produit au top

Avant toute chose, un petit rappel de base : une fiche produit doit être unique.

Pourquoi est-ce que nous vous rappelons ça ?

Eh bien, parce que si vous vendez sur des marketplaces, vous devez avoir une fiche originale pour chaque site pour ne pas tomber dans le piège du duplicate content. Maintenant que c’est dit, ça paraît évidement. Mais dans les faits, beaucoup de professionnels se font avoir.

1- Adressez-vous à la bonne cible

C’est probablement le point le plus important, car de nombreuses choses vont dépendre de ce ciblage.

Vous devez impérativement déterminer à qui vous voulez vendre vos produits. Vous devez connaitre les besoins de votre cible, ses problématiques, ses attentes, et ses moyens financiers. C’est uniquement en fonction de cela que vous pourrez rédiger un contenu cohérent, et donc convaincant et efficace.

2- Rédigez votre argumentaire en fonction de votre cible

Certains arguments peuvent être très pertinents pour certaines personnes et absolument pas pour d’autres.

Une fiche produit devra donc contenir les caractéristiques de base : la composition du produit, sa couleur, les modalités d’utilisation, l’origine, la garantie, etc.

Mais pour le reste, selon que votre cible soit le grand public ou un consommateur averti de ce type de produit, il ne faudra pas vous tromper de discours. Et surtout, rappelez-vous que ce qui intéresse l’acheteur potentiel, ce ne sont pas les caractéristiques techniques, mais les bénéfices qu’il peut en tirer.

3- Définissez le ton selon votre clientèle cible

Le ton est encore un critère à adapter en fonction de votre cible prédéfinie, ainsi qu’en fonction de l’image que vous souhaitez renvoyer de votre entreprise.

Fun et cool, sérieuse et pro, au top des avancées technologiques en matière de bien-être… Vous le voyez, il y a le choix, et il n’y a pas de mauvais choix. Par contre, une fois choisi, il faudra vous tenir à ce ton pour rester cohérent.

4- Soignez la mise en page et la lisibilité

Votre argumentaire peut être au top du top et adapté à votre cible, si la mise en page ne le met pas en valeur, il ne servira strictement à rien.

Il faut impérativement comprendre et accepter (même si c’est très frustrant) que les internautes ne lisent pas ce que vous écrivez. Ils en consultent, au mieux, 20 % environ, en diagonale.

Conclusion : il faut que vos arguments chocs sautent aux yeux. Pour cela, jouez sur la mise en page, la structuration, et n’ayez pas peur d’utiliser des pictogrammes et des illustrations.

5- Appliquez les bonnes pratiques du SEO

Dernier conseil, et non le moindre : pour que votre fiche produit fonctionne, il faut qu’elle soit lue ! Évidemment, n’est-ce pas ? Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Eh bien, tout simplement que les règles d’optimisation SEO pour le référencement s’appliquent aux fiches produits comme elles s’appliquent à tous les autres contenus web. Choix des bons mots-clés, utilisation du champ sémantique, rédaction des balises title et méta description, optimisation des titres Hx, …

Vos fiches produits sont rédigées, et après ?

Pensez que vos fiches produits ne sont pas figées. Il conviendra de les actualiser régulièrement afin qu’elles restent efficaces et performantes.

Eh oui ! En webmarketing le travail n’est jamais fini. Mais nous, c’est justement ce qui nous stimule 😉

Besoin d’aide avec vos fiches produits ?
Un conseil sur votre site de e-commerce ?
Contactez-nous !

Vous avez apprécié cet article ? partagez-le !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Inscrivez-vous à notre newslettter

Pour recevoir nos dernières actualités, l’annonce de nos nouveaux textes et de nombreux conseils pour améliorer votre communication sur Internet.